BO-COSC

Accueil

BO-Cosc
Rue des Billodes 18
2400 Le Locle

Tél.  +41 32 933 85 60
Fax  +41 32 933 85 69

www.lelocle.ch

www.cosc.ch

Organisation et contact

Conseiller communal

Claude Dubois +41 32 933 85 05

Chef de laboratoire

Gilbert Ruffieux  tél. +41 32 933 85 60

Présentation

Fondé en 1973 dans ses structures actuelles, le COSC est, aux termes du code civil suise, une association sans but lucratif, reconnue d'utilité publique. Il a été fondé par cinq cantons horlogers (Genève, Vaud, Neuchâtel, Berne et Soleure) ainsi que par la Fédération de l'industrie horlogère suisse. Il regroupe trois laboratoires qui avaient été créés indépendamment les uns des autres dès la fin du 19ème siècle. Ces laboratoires, ou bureaux d'observation (BO) se trouvent au Locle, à Bienne et Saint-Imier. Le COSC est accrédité par le service d'accréditation suisse (SAS), les BO étant considérés par le SAS comme des filiales du COSC, ils bénéficient ainsi des accréditations délivrées au COSC.
Accréditation :
Reconnaissance formelle de la compétence d'un organisme d'étalonnage, d'essai, d'inspection ou de certification à effectuer des essais ou des évaluations de conformité définis selon des exigences fixées au plan international.

Le BO du Locle a été créé en 1901.

Les buts du COSC sont :

  • mesurer et contrôler la précision des mouvements horlogers déposés par les fabricants, pour leur décerner le titre officiel de chronomètre.
  • promouvoir le chronomètre et entreprendre toute action juridique visant à défendre et protéger ce titre sur le plan international.

Le COSC ne fabrique pas les chronomètres, il certifie seulement que les horlogers ont mis en place cette forte valeur ajoutée à leurs produits et il atteste qu'ils peuvent prétendre porter ce titre prestigieux. La direction du COSC, basée à La Chaux-de-Fonds, coordonne le fonctionnement des BO et leur fournit les équipements de mesure et de gestion des résultats, dont elle assure la maintenance.

Définition du chronomètre : un chronomètre est une montre de haute précision, capable d'afficher la seconde, dont le mouvement a été testé durant 15 jours dans 5 différentes positions et à 3 différentes températures, par un organisnme officiel neutre (COSC). Les mouvements qui alors satisfont aux critères de précision édictés par la norme ISO 3159 reçoivent un certificat officiel de chronomètre. Le terme chronomètre est souvent attribué, à tort, à des instruments horaires munis d'un mécanisme additionnel activé par des boutons-pressoirs et permettant de mesurer la durée d'un événement. Un tel instrument est un chronographe ou chronoscope.

Chaque chronomètre est unique, identifié par un numéro gravé sur son mouvement et un numéro de certificat délivré par le COSC.