La STEP

Plan

  • Introduction
  • Les étapes de l’épuration d’eau usée
  • Projet dans l’avenir : Actiflo, révision des Monoblocs, supprimer le pompage,
  • construction d’une déodorisation pour nous et les voisins qui se plaignent

Les étapes

En raison de l’emplacement de la STEP, l’eau usée est remontée (15 m) vers la station d’épuration par des pompes avec un débit moyen journalier de 11'000 m3.

L’épuration des eaux suit alors un processus en plusieurs étapes assez proche des mécanismes d’autoépuration qu’on trouve dans la nature.

  1. Le traitement mécanique
    1. Le dégrillage : Les eaux polluées passent à travers une grille qui retient les détritus solides qui dépassent les 15mm afin qu’ils soient incinérés
    2. Le dessableur et le laveur du sable : Le sable se dépose au fond d’un grand bassin aéré, puis lavé avant d’être utilisé dans les routes
    3. Le tamiseur : Les détritus fins (moins de 3 mm) sont retenus afin qu’ils soient incinérés
  2. Le traitement biologique et chimique
    1. Le digesteur : Les matières en suspension et la pollution non dissoute se déposent au fond d’un digesteur. Ces « boues primaires » sont ensuite digérées par des bactéries anaérobiques pour éviter la fermentation. Pour aller sur le lit bactérien, on relève l’eau de 10 m avec des pompes.
    2. Le lit bactérien : On utilise des bactéries aérobiques. Il s’agit de micro-organismes qui décomposent les matières organiques et les transforment en boue. C’est après cette phase qu’a lieu la déphosphatation grâce à l’ajout du « Chloro sulfate ferrique :FECL3 S04» par la coagulation.
    3. L’eau va dans un décanteur où on reprend les boues qui ont été alourdies par le FECL3 S04 et vont au fond du bassin où on les récupère pour les remettre dans le digesteur.
    4. L’eau purifiée et contrôlée retourne au milieu naturel "le Bied".
  3. La déshydratation des boues
    Les boues sont déshydratées à 30% de siccité par filtre à bande puis envoyées pour séchage à 98% dans l’usine Vadec. La production a été de 674.98 tonnes en 2008. Le solde des déchets est brûlé à la cimenterie.

Conclusion

La STEP ne peut pas retenir toutes les substances micropolluantes (pesticides, métaux lourds, certains médicaments) d’où l’importance du rôle de la citoyenne et du citoyen qui doit trier ses déchets et ne plus tout jeter dans le wc.

Synoptique de la STEP du Locle

Si vous souhaitez de plus amples informations ou visiter la STEP, prenez contact  au +41 32 931 42 70.