Budget 2019 de la Ville du Locle

Une reprise conjoncturelle qui ne résout pas tout

Le budget 2019 de la Ville du Locle présente un excédent de charges de frs 3'468'183.--. Il est à relever que pour celui-ci, aucun prélèvement à la réserve de politique conjoncturelle n'a été intégré, marquant ainsi une amélioration notable par rapport au budget 2018 qui prévoit un déficit de 5,4 mio de francs malgré un prélèvement de frs 820'000.-- à ladite réserve.

Après une période de basse conjoncture dont les effets financiers se sont fait sentir dès les comptes 2016, puis subis de plein fouet dans les comptes 2017, la situation semble meilleure pour l'économie de notre région et l'activité des entreprises locloises. De plus, le développement de la zone économique des Saignoles se poursuit avec l'installation à venir de l'entreprise Audemars Piguet, rejoignant Cartier Joaillerie déjà sur place. Les feux sont au vert et avec la reprise conjoncturelle, une prévision à la hausse des recettes fiscales des personnes morales est inscrite au budget 2019.

Cependant, la reprise conjoncturelle à elle seule ne suffit pas pour atteindre une situation équilibrée. Dès l'année 2014, l'introduction de la bascule de la répartition de l'impôt pour les personnes physiques et morales a engendré des répercussion importantes sur nos comptes communaux. Fort heureusement la bascule de l'impôt sur le revenu des frontaliers n'a pas été appliquée, suite au résultat des votations. Avec ces nouvelles répartitions, les leviers à disposition en cas de reprise économique ne sont plus les mêmes et des mesures doivent être prises pour revenir à un équilibre budgétaire à moyen terme.

Fort de ce constat, et conscient de ses responsabilités, le Conseil communal a décidé de réagir en proposant une liste de vingt-quatre mesures visant à modérer le déficit des comptes communaux de manière pérenne. Les effets de ces mesures seront pleinement atteints d'ici 2022, avec une amélioration financière à terme de 1.6 million de francs. Pour le budget 2019, les mesures intégrées participent déjà à la réduction du déficit de 1 million de francs.