Impôt sur les frontaliers: 6 exécutifs communaux remettent les pendules à l'heure !

Les exécutifs des Brenets, de La Côte-aux-Fées, de Val-de-Travers, des Verrières, du Locle et de La Chaux-de-Fonds ont tenu à rétablir certains faits après le lancement la semaine dernière d'un référendum contre le report de la bascule de l'impôt des frontaliers et certains propos tenus par les référendaires.

La sage décision prise par le Grand conseil en février de reporter une partie du plan de la réforme des flux financiers dans le canton n'est pas un cadeau aux communes industrielles frontalières. Il s'agit de prolonger provisoirement un statu quo dans l'attente d'une solution plus équitable.

Il est faux de dire que certaines communes du Littoral perdraient des revenus fiscaux et que les communes industrielles seraient gagnantes:

On ne peut perdre ce que l'on n'a pas gagné
et l'on ne peut gagner ce que l'on a déjà !

Lire l'entier du communiqué de presse