La gouvernance donnée à HNE et le report du groupe de travail fragilisent la confiance de la population

Les Conseils communaux du Locle et de La Chaux-de-Fonds ont appris jeudi matin par les "Informations brèves" du Conseil d'Etat, destinées aux médias, des décisions concernant le dossier hospitalier et la mise en oeuvre de l'initiative pour deux hôpitaux, acceptée par le peuple le 12 février.

Alors que le Gouvernement cantonal a lourdement insisté auprès des Autorités communales sur la nécessité d'instaurer un rapport de confiance et de préserver la confidentialité des discussions institutionnelles en cours - demande non seulement respectée par les exécutifs des Montagnes et le GTIH, mais à laquelle ceux-ci ont pleinement adhéré autant ils étaient conscients de la nécessité de débats tenus dans un climat constructif et dépassionné -, la façon de communiquer aujourd'hui du Conseil d'Etat est pour le moins déroutante, tant pour ces Autorités que pour la population neuchâteloise.

A dix jours des élections cantonales, elles déplorent l'image négative des institutions politiques données aux citoyens de ce canton.

Lire le communiqué de presse des Conseils communaux du Locle et de La Chaux-de-Fonds