Le dernier frêne sera abattu sur la Place du 29 février

Dans le cadre du réaménagement de la Place du 29 février, le service des forêts va abattre ce vendredi 27 octobre le dernier frêne s'y trouvant encore. Celui-ci sera bien entendu remplacé dès les travaux terminés.

Ce n'est jamais de gaieté de coeur que l'on abat un arbre, qui plus est datant de la fin du 19éme siècle. Il faut pourtant savoir que celui-ci était observé depuis plusieurs années et qu'il est atteint de la maladie des frênes (la Chalarose). Il aurait par conséquent de toute façon dû être abattu prochainement, étant fortement creux à l'intérieur.

Conscient de l'émotion que peut susciter l'abattage d'un arbre, le service des forêts a attendu le plus longtemps possible avant de prendre cette décision, sachant qu'un jour ou l'autre il aurait pu tomber tout seul.

Suite à cet abattage, la Place du 29 février sera réaménagée. au nord, un escalier reliera la Grande-rue au nouvel aménagement alors qu'au sud une haie sera plantée pour mettre en valeur le monument historique qu'est le Temple.

Les travaux dureront environ 2 semaines et débuteront autour du 31 octobre 2017.