Scrutin du 19 mai: la campagne sur l'adaptation du coefficient fiscal est lancée

Pour pouvoir baisser le coefficient quand on peut, il faut pouvoir l'augmenter, même légèrement, quand on doit. C'est en substance le message transmis ce lundi 29 avril par le Conseil communal du Locle à propos de la hausse du coefficient fiscal dans la Mère Commune. L'exécutif loclois, qui présentait quelques-uns de ses arguments de campagne, n'a pas manqué de relever que Le Locle, même avec un coefficient augmenté à 71, faisait partie des 10 communes les plus attractives du canton en rappelant également que depuis 15 ans, les impôts ont baissé de 11 points au Locle.

Depuis deux ans maintenant, la commune est confrontée à des vents contraires, liés aux décision cantonales. Dans ce contexte, une légère hausse d'impôt apparaît comme indispensable si l'on ne veut pas laisser des montagnes de dettes aux générations futures.

Afin d'informer objectivement les électrices et les électeurs sur les tenants et aboutissants du scrutin, différents moyens sont mis en place:

  • Une soirée d'information publique, jeudi 2 mai 2019 de 18h à 19h30 à l'aula du CIFOM-ET
  • La brochure envoyée comme de coutume avec le matériel de vote
  • Un descriptif de toutes les informations nécessaires à la bonne compréhension de cette votation du 19 mai sur le site internet de la ville
  • Ouverture d'une page spécialement dédiée à ce scrutin sur Facebook. Cette page, intitulée "Les impôts, ça se discute au Locle", est destinée à présenter avec objectivité les enjeux de la votation. Elle devrait servir de base de réflexion pour toutes et tous.

Le Conseil communal a enfin rappelé l'importance de cette votation pour l'avenir de la Ville du Locle, pour sa qualité de vie, ses infrastructures de proximité et ses loisirs. Il est primordial que les citoyennes et les citoyens profitent de leur droit de vote pour s'exprimer.