Mercredi soir 11 août 2021, devant un parterre d’invités, la Ville du Locle a inauguré un pilier qui faisait partie, à l’époque, du pilori des Brenets. Composé à la base de deux piliers (le second a disparu), ce pilori était situé sur le terrain en pente, près du collège.

Aux siècles passés, le pilori sert à l’exécution de peines légères (ivrognerie, adultère, calomnie…). Les condamnés y sont attachés par le carcan, collier de métal qui enserre leur cou, ou enfermés dans le tourniquet (sorte de cage tournante). Cette peine infamante les expose au regard et à la moquerie du public.

C’est Caroline Calame, conservatrice des Moulins souterrains du Col des Roches, qui s’est chargée de retracer l’histoire du pilori. Celui-ci est dès aujourd’hui visible sur le côté de la Maison Communale des Brenets.